Chienlit & Cie

La boite est petite, aux couleurs jaune et rouge révolution. Dedans, des jetons jaunes et rouges, une roue avec une aiguille à faire tourner et des cartes.

D’emblée, Chienlit Et Cie ne s’adresse pas aux plus jeunes, sauf les précoces très en avance. Et même pour les adultes, c’est sans doute en y jouant qu’on peut mieux se rendre compte des lacunes que certains peuvent accumuler dans leur construction politique! Pire, on se rend compte de nos propres lacunes!

Pour jouer, on fixe dès le début un certains nombre de points à atteindre (15, 20, 25, 1000…). On tourne l’aiguille, qui tombe sur jaune ou rouge (1968 ou 2008), et on nous pose une question comme « Les grands combats dont tout le monde se fout, racontez », « Les signes avant-coureurs de la révolution, quels étaient-ils selon vous ». On a une minute pour blablater là-dessus (ce qui est super court…), à la fin de laquelle nos adversaires nous disent s’ils ont été convaincus ou non. Si la majorité oui, on gagne le nombre de points indiqués sur la case où on était tombé. Sinon, c’est au suivant de tourner l’aiguille.

Malheureusement, on se retrouve vite à psalmodier des banalités et des lieux-communs, et l’argumentaire est souvent basé sur le fait que la guerre c’est pas joli-joli, que c’est mieux quand les gens s’aiment, que les riches sont vraiment des méchants mais que bon, finalement, on aimerait tous être des méchants… Malgré tout ça fait quand même chaud au coeur que le support du jeu puisse être utilisé pour causer un peu lutte, militantisme, politique et engagement! Car assurément, comme la minute imposée ne permet pas de grandes réflexions, il s’ensuit inévitablement une discussion entre les joueurs, et ça ce ne peut qu’être bénéfique!

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>