Articles

Bazar Bizarre

Bazar Bizarre est un petit jeu rapide faisant appel au sens de l’observation et aux réflexes. Au centre de la table, on dispose cinq figurines: un fantôme blanc, un livre bleu, une souris grise, un fauteuil rouge et une bouteille verte.

L’un des joueurs retourne alors la première carte de la pioche, sur laquelle figurent deux objets. Le but des joueurs est alors d’être le premier à attraper le « bon » objet. Par exemple, si l’image montre une bouteille verte et un livre rouge, il faut attraper la bouteille (puisqu’il n’y a pas de figurine de livre rouge). C’est simple non ?

Oui mais non. Parce que sur de très nombreuses cartes, il n’y a pas de « bon » objet. Et dans ce cas, l’objectif est d’attraper l’objet qui ne correspond en rien à ceux présentés sur la carte. Par exemple, si l’illustration présente un fantôme bleu et une souris verte, il faudra attraper la figurine du fauteuil rouge.

Chaque fois qu’un joueur réussit l’épreuve, il gagne la carte correspondante. Ceux qui se précipitent et attrapent le mauvais objet perdent l’une des cartes qu’ils ont déjà gagnées. Une fois la pioche épuisée, le vainqueur est bien sûr celui qui a le plus de cartes.

Dobble

Vous êtes aussi nul que nous à Jungle Speed ?
Vos neurones ont du mal à résister à une partie de Megamix ?
Et pourtant vous ne désespérez pas de pouvoir un jour jouer à un jeu de réflexe et d’observation ?
Alors Dobble est certainement fait pour vous !!!

Dobble est donc, comme on vient juste de l’indiquer, un jeu où l’observation et les réflexes vont être vos principaux, pour ne pas dire vos seuls, alliés.

Le principe de base de Dobble est relativement simple, et pourtant il a dû être complexe à mettre en œuvre : chacune des 55 cartes du jeu comportent 8 dessins. Et entre 2 cartes, il n’y a toujours qu’un seul et unique dessin en commun.
A partir de cela, les auteurs ont imaginé plusieurs modes de jeu afin d’accroitre et de diversifier le plaisir de jeu.
Tous ces modes de jeu se jouent plus ou moins de la même façon : les joueurs vont devoir observer leur carte et trouver le plus rapidement possible quel dessin est en commun entre leur carte, celle des adversaires et/ou la première carte de la pioche. Le 1er qui trouve prend (ou donne, selon le jeu) sa carte et en prend une nouvelle. La partie se termine lorsque la pioche est épuisée. Le joueur ayant le plus/moins de cartes remporte la partie.

Dobble est un excellent jeu : fun, rapide, simple !
Il pourrait être parfait si la qualité des cartes était au rendez-vous. Malheureusement, elles sont relativement fines et résistent assez mal au temps, ce qui est très dommageable pour un jeu qui donne pourtant envie d’être joué, rejoué et rerejoué.

Différences

Qui n’a pas déjà joué au jeu des sept erreurs? Hein? Qui?…

Et qui aurait pensé qu’on eut pu en faire un jeu de société funky? Hein? Qui?…

L’extravagant (si, hein, je crois qu’on peut le dire, ça), et qui a toutes les raisons de l’être, Christophe Boelinger, a su passer de jeux assez conséquents à ce petit jeu – beaucoup – plus léger!

La boîte est petite, avec plein de cartes carrées sur lesquelles figurent – presque – la même illustration. A savoir au recto un décor de plage et au verso un décor de montagne. Dès le début, on choisit avec quel décor on jour, et on pose une carte représentant ce décor, face visible. Toutes les autres cartes sont distribuées faces cachées aux joueurs, et chacun retourne la première carte de son tas. Et le premier à trouver les deux différences qui séparent sa carte de celle retournée en premier pose la sienne dessus, en tire une autre de son tas et on recommence. Ca veut dire que pour les pauvres autres joueurs, et bien ils restent avec leur carte en main et doivent recommencer à trouver ce qui distingue cette nouvelle carte de la leur. Le vainqueur est tout simplement celui qui n’a plus de cartes.

Les illustrations sont assez simples, avec un trait et un fond assez kitchouilles, probablement en clin d’œil aux anciennes traditionnelles « sept erreurs ». le jeu est très fun, et c’est assez surprenant, au vu de la mécanique de départ ! Un bon petit jeu d’apéro, comme on dit, durant lequel il sera amusant de voir les joueurs qui sont pourvus d’une vue bionique et ceux qui au contraire… Sont largués et restent avec leur tas de cartes!

Panicozoo

Dans la gamme qui ne cesse de s’agrandir à très grande vitesse des jeux de poche de Cocktail Games, voilà un des premiers: Panicozoo!

Le jeux se compose de deux fois quinze cartes carrées. Une série avec 14 animaux en noir et blanc sur chaque carte, et l’autre avec les mêmes animaux mais en couleurs. Il existe en tout quinze animaux (dans le jeu, hein, parce que sinon, il en existe plus que quinze, mais au moins quarante), et sur chaque carte il en manque un.Il manque donc un animal sur chacune des cartes. En plus il y a quinze autres cartes avec sur chacune d’elles un animal représenté en grand. Les illustrations très « ligne claire » ne procurent pas un grand plaisir des yeux, mais leurs contours si précis sont un requis pour la reconnaissance facile des animaux en noir et blanc.

On choisit si l’on joue avec les cartes couleurs ou noir et blanc. On dispose toutes les cartes faces visibles, sauf une qui est face cachée au milieu des autres. Et il faut se dépêcher de trouver quel animal manque sur cette carte face cachée: c’est celui qui est donc présent sur toutes les autres cartes faces visibles! Donc vite trouver quel animal est présent sur toutes les cartes restantes! Celui qui gagne gagne un point marqué par la carte. Et on recommence… Mais attention, à chaque tour il y a des cartes en moins et donc des risques en plus!

Un vrai jeu de rapidité et d’observation. Il dégoûtera donc vite les non-amateurs de Mégamix et autre jeux de rapidité et d’observation! Et notre esprit est très vite brouillé par tous ces petits animaux!

Fort Comme Un Lion

Petite boite au fond jaune, normal, on est chez Haba. Alors on a hâte d’ouvrir la boite, parce que dans les boites Haba, c’est souvent très rempli et très joli et très en bois! On trouve deux dés, avec des animaux dessinés sur chacune des faces, des petites cartes avec des animaux dessinés dessus, des cartes lion de quatre couleurs différentes et quatre lions en bois de couleurs différentes aussi. ces lions sont nos pions. On constitue le terrain tout en longueur. On est prêts à jouer!

On dispose sur la table toutes les cartes d’animaux. Le but du jeu est très simple! Le plus adulte ou le moins enfant des joueurs lance les dés, et là tout le monde se met à chercher les cartes sur lesquelles figurent les animaux apparus sur les dés. On doit poser ses cartes « lion » sur ces dernières, et le premier à avoir posé toutes ses cartes a gagné la manche, et avance son lion sur le terrain. Mais attention, si la mauvaise carte a été recouverte, le joueur malchanceux doit reculer d’une case! On joue jusqu’à ce qu’un des joueurs ait atteint la ligne d’arrivée.

C’est simple, c’est un jeu d’observation et de rapidité, pour entraîner les petits afin qu’ils soient plus tard très bons à Rapidcroco et quand il seront plus grands à Jungle Speed!

Megamix

Habitués et amoureux de Jungle Speed, tournez-vous donc vers Mégamix. Bien que ce dernier soit moins une star que le jeu au totem, il présente un intérêt presque identique ! Il s’agit également d’un jeu d’observation et de rapidité.

Il y a sur des cartes des formes répondant à quatre critères : rond/carré/triangle ; jaune/bleu/rouge ; petit/gros ; creux/plein. Toute une ribambelle de cartes avec des formes est disposée sur la table, d’autres cartes déterminent la nature de la forme à trouver, et bien entendu il faut être le premier à trouver la forme qui répond aux quatre critères définis. Et si on se trompe, on rend des points !

Work lot was within if will. Help last over drop http://megaviagraonline.com/ cooking. A using SO it a specifically contact replacement this on -…

De plus, il existe une variante avec encore plus de formes, assurément pas pour les épileptiques !
Un must, on adore !

La Ruche

Entre les jeux créés par le sieur Yves Renou et ceux qu’il édite seulement, il n’y a pas beaucoup de déchets. Toujours en rapport avec la nature, l’écologie, les animaux…

La Ruche, qui n’est pas une de ses créations mais est tout de même éditée par Paille, ne déroge pas à la règle, puisque ça cause d’abeilles ! Bon, un peu de loin, car il faut bien que reconnaître qu’elles ne sont qu’un prétexte, et que ce n’est pas la qualité des illustrations qui fait l’intérêt du jeu !

Tout d’abord la boite n’est pas spécialement attirante, et s’adresse visuellement aux plus petits des plus jeunes d’entre vous et nous. Une fois ouverte, des pions, au format alvéolaire classique. Chacun des côtés de l’hexagone est d’une couleur différente, et une face est vierge, alors que l’autre est habitée d’une abeille…

Comment qu’on joue ? Et bien on se répartie les pions entre les joueurs, et on doit se débarrasser de tous au plus vite, en faisant correspondre au moins deux côtés de même couleur… Mais attention, quand on pose un pion côté abeille, on en donne un en plus à l’adversaire de son choix ! Le vainqueur est le premier à ne plus avoir de pions en mains…

Ça se comprend en deux secondes, c’est rapide, visuel et efficace… Bien sur il faut aimer les jeux de rapidité…