Démenti! Ils n’ont pas créé le premier jeu de rugby!

Les agents spéciaux de Chamboultou sont partout, ils scrutent, et ce travail d’investigation paye, la preuve. Dans le journal La Dépêche, l’un d’entre nous a trouvé ce matin un article concernant l’invention de deux passionnés de rugby: un jeu sur le rugby! L’article est titré « Ils ont créé le premier jeu de rugby« , et fait état d’une recherche effectuée par ces compères qui a débouché sur le constat qu’il existe « des livres, des photos, des films », mais aucun jeu sur le rugby. Il est même précisé que cette recherche a été faite sur internet. Mieux, ils n’ont trouvé aucun jeu « sauf sur Playstation »! Une fois ledit constat réalisé, ils ont donc décidé de créer leur propre jeu de rugby, appelé Rugby Challenger. Le jeu en question se présente à priori, toujours d’après l’article cité, comme un plateau de jeu de l’oie où l’on avance en répondant à des questions en rapport avec ce sport.

Bref, la chose est amusante, fausse évidemment, coup de promo de ces « inventeurs » qui surfent sur une vague annoncée de la prochaine coupe du monde en septembre prochain. Vague qui a été largement sentie préalablement par notre ami Michel Chevalier, dont nous avons parlé à plusieurs reprises ici, puisqu’il a sorti son Speed Rugby voilà deux ans, et que même va sortir sous peu son Easy Foot. Je parle ici de Speed Rugby parce que nous avons reçu son créateur chez Chamboultou, qu’il va venir dans quelques semaines au Festival Chamboultou présenter son jeu (et ses multiples déclinaisons), et qu’il est de la région, mais pas besoin de se limiter à ce jeu. En effet, il est rapporté dans l’article de La Dépêche que, comme mentionné plus haut, une recherche sur internet a montré qu’il n’existait aucun jeu sur le rugby. Comment cette recherche a-t-elle été réalisée? Tout d’abord, si l’on se fie à l’un des sites ludiques majeurs francophones, jeuxsoc.fr, qui permet d’effectuer des recherches par mots-clefs, on trouve pas moins de 14 jeux relatifs au rugby, et Speed Rugby n’y est même pas cité, donc gageons une vingtaine! dedans figurent notamment Intercept (du rugby abstrait et de loin!) de notre ami Henri Vergne, de Mirabelle Jeux, qui sera aussi des notres lors du Festival Chamboultou. On trouve aussi le très célèbre Kahmaté, et, ho ho ho, un jeu qui se nomme Rugby Challenge!

Mais émettons l’hypothèse – difficile, mais tout de même – qu’ils soient passés à côté de jeuxsoc.fr, et qu’ils aient juste rapidement tapé « jeux de société » et « rugby » sur Google. Ho, surprise, environ 4 000 000 de résultats, avec en haut de liste Kahmaté, évidemment, puis en deuxième… Speed Rugby!

Alors mensonge volontaire pour faire un coup de pub ou honnêteté teintée de malchance?… Toujours est-il que les infos rapportées dans cet article sont fausses, que Rugby Challenger ne sera pas, loin de là, le premier jeu de rugby, mais qu’il n’en restera pas moins le bienvenu dans le monde des jeux de société! Et même qu’on a hâte de le tester chez Chamboultou pour le ranger à côté de…

Merci Florent (pas moi, un autre, Florent C.) pour cette info. Et si vous ne venez pas au Festival Chamboultou les 26-27 août à Ussel, vous pouvez découvrir Speed Rugby en vidéo ici!

0 réponses
  1. CHEVALIER
    CHEVALIER says:

    Merci !!!

    En plus, leur jeu est différent des autres, je ne vois pas l’utilité de dire des bobards ! la concurence est saine ! Je veux croire que le problème viens du journaliste qui en à « rajouté » pour faire un scoop !!! Je vais faire mon enquête !

  2. François H.
    François H. says:

    Je suis moi-même tombé hier sur cet article (je dois mieux savoir me servir d’Internet que les auteurs du jeu cité) et j’ai beaucoup ri en lisant le titre. Que le journaliste croit ça, c’est possible, un journaliste ne peut être spécialiste en tout mais il peut quand même se renseigner (ça s’appelle croiser les sources). Mais que les auteurs prétendent qu’il n’existe aucun jeu de société sur le rugby, c’est soit qu’ils sont des chèvres en recherche sur Internet, soit des gros menteurs.

    Heureusement, Chamboultou veille à tout !

    Note : La liste des jeux de rugby sur BoardGameGeek compte 37 jeux !
    http://www.boardgamegeek.com/boardgamefamily/5573

  3. May's
    May's says:

    Est ce qu’il reste des places pour creer le premier jeu de water polo ? Ca peut etre sympa une course d’hippocampes !

  4. CHEVALIER
    CHEVALIER says:

    De plus le jeu sera fabriqué chez ferriot cric ou le speed rugby est déja fabriqué !

  5. Florent T.
    Florent T. says:

    D’autant plus amusant, alors… S’ils se plantent dans les productions, chez Ferriot, ça pourrait faire un Speed Rugby Challenger!

  6. Emilie
    Emilie says:

    Quel sens de l’observation pour ce rendre compte de tout ça!!! Et quel sens de la répartie surtout (c’est un peu piquant comme remise en place)
    Au moins la lumière est faite et de toute façon moi je suis convaincu par Speed rugby!

  7. Guillaume
    Guillaume says:

    Cet article est quand même peut-être un poil trop agressif à mon goût…

    Certes ce n’est pas le 1er jeu de rugby mais c’est peut-être la retranscription faite par les journalistes qui est erronée, il ne faut donc pas jeter la pierre sur le jeu et ses auteurs.

    Et le pire, c’est d’oser demander le jeu pour le mettre sur les étagères !!!
    A la place des auteurs, je n’enverrais pas de jeu et je ne ferai pas une bonne pub à Chamboultou…

  8. Florent T.
    Florent T. says:

    il y a guère de lien entre l’objet de cet article qui relate un mensonge paru dans la presse et la qualité du jeu… quelque soit l’origine de cette fausse info, elle est fausse, soit parce que les journalistes ont tout mal retranscris, soit parce que les infos qui leur ont été fournies sont fausses. ce qui amusant, c’est que le jeu est produit au même endroit que speed rugby! et j’espere qu’on aura l’occasion d’y jouer et d’en dire tout le bien qu’on en pense si il est bon. la primauté sur le thème ne ferait dans tous les cas pas sa qualité.

  9. CHEVALIER
    CHEVALIER says:

    Salut,
    J’esperais que c’etait une petite largesse de la journaliste voulant « scoopiser » l’info, mais le site officiel du jeu , donne une interview radio ou les auteurs confirme les ecrits !!!
    Je viens d’ecrire à mes collegues de « khamaté » et « rugby à deux » pour savoir ce qu’ils pensaient de ces méthodes limites limites.
    En plus, la radio qui donne l’interview se nomme sud radio, qui m’avait interwievé l’année dérnière !!!!!!!!!!!!!!! ça commence limite à m’agacer .

  10. CHEVALIER
    CHEVALIER says:

    J’ai contacté mes collegues de »khamaté » et « rugby à deux »; Pour l’instant l’auteur de khamaté m’a répondu et viens de passer à l’action en ecrivant à toutes les parutions et aux auteurs, je vais faire de même bien entendu. Il se trouve qu’il est journaliste et il est bien sur désabusé par le fait que ses confrères ne verifie pas les infos !!

    à suivre

    Michel

  11. Florent T.
    Florent T. says:

    Ha oui, le site est en ligne. Dans la partie « média », on voit que tous les titres sont identiques… Et le subhead du site est du même acabit.

    Il y a aussi des visuels du jeu, le plateau a l’air réussi, propre. Et on en sait un peu plus sur le mécanisme. L’interview SudRadio permet d’en savoir beaucoup plus sur le mécanisme. C’est à priori basé sur le hasard, et toute la partie quizz est un qcm faite pour apprendre des choses sur le rugby. Mais le jeu est présenté comme un jeu de l’oie thématique.

    Ce qui est rigolo, quand on lit tout comme il faut sur le site, c’est qu’ils savent visiblement que leur jeu n’est pas vraiment le premier: « Certains dirons qu’il existe d’autres jeux . Effectivement, à ce jour ont été créés une simulation de ce jeu pour 2 joueurs et une autre version Anglo Saxonne. Cependant, Rugby Challenger est un véritable jeu de société dédié au Rugby pour 6 joueurs et plus. » Ceci n’est pas très flatteur pour les 37 autres jeux de société sur le thème du rugby… Mais en même temps, je ne connais pas tous ces autres jeux, et ce jeu de l’oie du rugby est peut-être effectivement 100% inédit!

  12. May's
    May's says:

    Faire un jeu de l’oie avec Quizz sur le Rugby.. aucune originalité ! Je ne dis pas bravo ! « Tout le monde » peut faire la même chose.
    Demain je maquille mon monopoly avec les rues d’Ussel, et voila j’ai le premier jeu sur la ville d’Ussel ! c’est d’un manque d’imagination !
    Ce qui est intéressant dans un nouveau jeu de société, c’est de présenter au moins une originalité. Pour le coup ce n’est ni le premier jeu de Rugby, ni le premier jeu sous forme de Quizz ou sous forme de jeu de l’oie !
    Quand je vois l’ingéniosité autour de certains jeu dont dispose Chamboultou..J’ai du mal à comprendre pourquoi un jeu aussi sommaire en apparence faire autant de buzz !

  13. Florent T.
    Florent T. says:

    La non-originalité ne rend pas un jeu mauvais. On ne découvre rien, mais on peut prendre du plaisir et s’amuser avec un jeu sans qu’il n’ait rien inventé. Ca nous est arrivé plusieurs fois! La thématique, le design, l’ambiance générée peuvent rendre un jeu non inédit dans son mécanisme fun!

  14. Blaise
    Blaise says:

    Combien de prétendus « nouveaux » jeux de société a-t-on vu passer, tous reprenant ad nauseam le mécanisme « jeu de l’oie » – « questions-réponses » ? La seule raison qui a favorisé leur édition est en général le fait qu’ils prétendent « initier » les joueurs à des connaissances « utiles ». Accidents domestiques, connaissance des champignons, sécurité routière, histoire de l’art, géographie, mythologie, cuisine, à peu près tout y a passé ! A chaque fois, la valeur morale de l’entreprise est censée nous faire fermer les yeux sur la pitoyable médiocrité du jeu. On ne peut pas interdire l’édition de ces imbécillités, mais on peut au moins les boycotter et, au moins, en déconseiller l’achat.
    Ai-je vraiment vu, à l’occasion d’un salon peut-être, un tel jeu sur le thème de « invention et publication d’un jeu de société » ? J’espère que c’est juste le vague souvenir d’un cauchemar…

  15. May's
    May's says:

    J’abonde à 100% dans le même sens que Blaise.
    Ce type de jeu, reprenant 90% de l’existant d’autres jeu.. n’est en fait que des jeux commerciaux (il n’y a qu’a voir le site de Rugby challenger.. ils mettent en avant la médiatisation du jeu.. et rien sur les règles exactes du jeu..)
    L’originalité et l’ingéniosité paie trop peu, face au risque commercial d’un public souvent psychorigide alors que les jeux « bateaux » sortent souvent du lot.. je trouve cela dommage et heureusement que Chamboultou existe ca m’a permis de découvrir des jeux splendides que je n’aurais jamais découvert !

  16. Guillaume
    Guillaume says:

    Blaise et May’s => je vous trouve un peu dur. Tous les jeux qui sortent ne sont pas obligé de proposer quelque chose de nouveau, à mon sens. De même ce n’est pas parce qu’une multitude de “jeu de l’oie” ou de “jeu de questions” sortent qu’il faut les boycotter. La variété des thèmes et des univers permet au contraire à tout le monde de trouver un jeu qui peut l’interesser. Pourquoi crier au loup sur un enième de jeu de l’oie alors qu’on ne dit rien quand une énième berline 5 portes sort des studios Renault/BMW/… alors qu’elles n’apportent rien de foncièrement nouveau ? Pareil pour le cinéma, combien de films d’actions/d’amour/policiers/d’animation/… sortent chaque année ? Faudrait-il boycotter tous les produits qui sortent simplement parce qu’ils n’ont pas été les premiers à arriver sur le marché ? Ce n’est pas ma façon de voir les choses. D’ailleurs, j’ai dans ma collection de jeux vidéo (près de 300 jeux couvrant les 30 dernières années), un nombre de “daubes” conséquent, parfois acquises en connaissance de cause, car elles font partie du patrimoine vidéoludique et permettent, grace à leur médiocrité et par comparaison, de revaloriser le travail fourni sur des “vrais” jeux.

    « heureusement que Chamboultou existe ca m’a permis de découvrir des jeux splendides que je n’aurais jamais découvert ! »

    Pourquoi tu ne les aurais jamais découvert ? A cause de la multitude de mauvais jeux existants ? Non ! Donc, les mauvais jeux ne sont pas responsables de l’ignorance des joueurs sur la variété de jeux qui existent. Au contraire, comme je le dis juste au dessus, tu sais que les jeux que tu as découvert sont géniaux car tu as pu les comparer à des jeux dits mauvais. Rien n’empeche quiconque d’aller sur google pour essayer de se renseigner un peu sur un sujet pour voir la richesse et la variété qu’il propose.

  17. Florent T.
    Florent T. says:

    Oui, et oui, aussi, je suis d’accord avec vous tous! Quoi qu’il existe de disponible, libre à chacun d’inventer et de jouer à ce qui lui plait! Ceux qui sont hérissés par des redites de redites peuvent les boycotter, ceux qui veulent les essayer et aiment les énièmes déclinaisons peuvent mettre leurs doigts (proprement, hein) dedans… Il en faut pour tous, et comme chacun n’est obligé à rien, chacun tâte de ce qu’il a envie!

    Hé, les amis, vous avez vu le tableau de Bruegel? Parce que j’étais super content d’écrire un article qui changeait un peu… http://www.chamboultou.fr/bruegel,4360.html

  18. May's
    May's says:

    @Guillaume
    Je critique aussi quand Renault créé une voiture « fake » sans aucune nouveauté réelle. Pareil, voir pire pour un film. Des scenarii fait et refait.. j’en ai vu des milliers et on est souvent d’accord pour dire que ce ne sont pas des films qui nous marqueront.. Moi je ne parle pas de boycott, mais si on ne peut acheter qu’un jeu, prenons l’original !
    Je n’aurai pas découvert certains jeu, car tout simplement pour essayer un jeu, il faut soit l’acheter soit connaitre quelqu’un qui le possede. Avec Chamboultou c’est la deuxième solution qui s’offre à moi. Et effectivemment, il y a peut etre des jeux qui au premier abord ne m’aurait rien dit.. et qui finalement m’ont passioné !
    @Toto
    Il est génial ton artcile ;-)

  19. Guillaume
    Guillaume says:

    « Je n’aurai pas découvert certains jeu, car tout simplement pour essayer un jeu, il faut soit l’acheter soit connaitre quelqu’un qui le possede. »

    Pas nécessairement. En allant sur des sites tels que TricTrac ou BoardGameGeek et et y faisant une recherche sur un mot clé ou un style de jeu, tu peux découvrir plein de jeux. Certes tu ne pourras pas les tester mais ça te permet déjà d’avoir une idée plus large des jeux qui existent, de leur mécanismes, s’ils pourraient te plaire, de ce qu’en pensent les autres joueurs, etc … Donc on y fait des découvertes.
    C’est en partie ce que je faisais pour les jeux vidéo. Je n’ai pas découvert que les jeux que j’ai acheté, et à contrario je n’ai pas acheter tous ceux que j’ai découvert.
    Puis j’ai transposé cette façon de faire des jeux vidéo vers les jeux de société.

    « mais si on ne peut acheter qu’un jeu, prenons l’original ! »
    Pourquoi ?
    SI je prends l’exemple des Aventuriers du Rail.
    Imaginons que je sois fan de train miniature (ce qui n’est absolument pas le cas), je vais plutôt me tourner vers la version Marklin des AdR, plutôt que l’original. Pourquoi ? Pour lier le jeu que je convoite à ma passion. C’est simpliste comme raisonnement mais je trouve qu’il tient la route. Donc chaque jeu/édition/version à sa place.

    Je vais arrêter là le débat car je voulais juste montrer que chaque jeu à sa place et sa raison d’exister.

    D’autant plus que le débat ne portait pas, au départ, sur ça mais sur la façon dont est « vendu » le jeu de rugby ^^

  20. blaise
    blaise says:

    Je ne réclame pas la nouveauté à tout prix. Un jeu peut être basé sur le fait qu’il faut réussir un parcours sans être calqué sur le jeu de l’oie. Et le fait d’intégrer des phases de question-réponse n’a rien de criminel en soi, malgré le risque d’ennui (ce qui ne devrait pas décourager un auteur). Que Guillaume se rassure, je ne suis pas un innovationniste intégriste. Bien sûr que je ne suis pas pour l’abolition des romans policiers de facture classique, mais si à chaque fois c’est le jardinier qui a tué le vieux collectionneur, autant lancer une version « mini » du cluedo, avec juste une salle à manger, le colonel Moutarde et le tisonnier.
    Il est tout à fait bienvenu qu’un sujet « sérieux » fasse l’objet d’un jeu, même avec une intention éducative. Mais pourquoi diable toujours les coller sur cette crétinerie de jeu de l’oie ?
    Imaginons qu’on veuille sensibiliser un public aux jeux de questions-réponses. On va donc créer un jeu, appelons-le « Questions-Réponses ». Je vous fais grâce de la règle pour passer directement à l’extrait d’une phase de jeu:
    Je lance le dé: 3. J’avance mon pion: toc-toc-toc. J’arrive sur la case 23. Case 23, je lis: « Un de vos adversaires a répondu correctement à une question difficile concernant l’Histoire de France – Reculez de 2 cases. ». Je passe le dé au joueur suivant, qui amène un 4. Toc-toc-toc-toc. Case 61: « Vous connaissez la capitale du Montenegro – Avancez de 3 cases ». Bigre, il est fort, lui. Il n’est plus qu’à 2 cases de l’arrivée, marquée « Savoir encyclopédique ».

    De temps en temps, j’ai comme ça de ces exaspérations ! … mais je finis toujours par me calmer.

  21. Milou
    Milou says:

    May’s, le monopoly avec les rues d’Ussel, ça a déjà été fait lors de la journée des jeux 2008 : cela s’appelait le chamboulpoly et c’était un jeu sur-dimensionné.

    Personnellement, un jeu de l’oie avec des questions sur le rugby, cela ne m’attire pas du tout car j’ai l’habitude de jouer à des jeux aux mécanismes variés. C’est justement ce qui m’attire personnellement dans les jeux de société.

    Il ne faut cependant pas oublier les non-geeks du jeu qui peuvent aimer jouer au même genre de jeu, ceux qui ne sortent pas de « dames, scrabble, jeu de l’oie, échecs, trivial pursuit » et qui ne sont pas curieux de tester d’autres jeux. Ma grand mère par exemple ne joue qu’au rumikub. Je pense que ce jeu aura toute sa place pour les joueurs qui sont rassurés par un mécanisme connu.

    A part ça, je suis une fan de Brueghel.

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>