Dice Town

Dice Town va nous faire voyager dans l’univers Western, où chacun d’entre nous peut faire fortune en moins de temps pour qu’il n’en faut pour lancer les dés. C’est parti pour un voyage dans l’ouest américain.

Pour devenir la personne la plus influente de cette contrée, nous avons plusieurs solutions, devenir le meilleur chercheur d’or de la ville, braquer la banque, obtenir des biens à l’épicerie, charmer le client par une danse de French Cancan pour lui faire les poches, devenir l’homme de loi de la bourgade, ou acheter les terres environnante… Tout ça pour obtenir le plus de points de victoire en fin de partie, afin de régner en maître.

Nous disposons pour cela chacun de cinq dés « poker », un gobelet, et une somme en dollars en début de partie.
Nous lançons tous en même temps nos dés à l’aide de nos gobelets (ils restent donc cachés de la vue mal-intentionnée des autres bandidos), nous regardons ce qu’on a, et nous gardons les dés qui nous intéressent, pour obtenir in fine la meilleure combinaison. Le joueur peut choisir de garder plus qu’un seul dé (il peut même n’en garder aucun), mais par contre il devra payer un dollar par dé en sus. Ces dollars viendront alimenter la banque. Dès qu’un des joueurs a une combinaison qui lui convient, les autres joueurs lancent une dernière fois leurs dés non gardés. Tout est dévoilé, et selon la combinaison obtenue, on se retrouve sur une zone qui permet de gagner des pépites, des cartes, des trucs… Ou si on n’a pas eu de bol avec les lancers, on va se consoler chez Doc Badluck (et c’est parfois de belles consolations!)… Et dès qu’il n’y a plus de titre de propriété ou plus de pépites, la partie est finie, on range les cartes et les colts, et on comptabilise tout ce qu’on a devant nous! C’est à dire les pépites, les dollars, les cartes d’équipement et les titres de propriété. Et si on est chérif à la fin, bonus!

C’est l’aventure selon Sergio, ça! Et on en redemande… Alors il n’y a qu’à rejouer! Le format du jeu rend les parties assez faciles à enquiller. C’est fun, drôle, frustrant parfois, bien parsemé de hasard assez gérable (comme au poker, quoi…). Le système de choix entre les possibilités selon la forme de la combinaison équilibre bien l’ensemble, bien qu’on ait au début souvent du mal à privilégier telle ou telle zone… Bref, une réussite, au final!

1 réponse

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>