Dragodor

Dragodor se présente dans une jolie boite, toujours dans le même format pour tous les jeux des Nains Géants. Ce n’est ni plus ni moins, et même presque au contraire, qu’un jeu de l’oie, mais très très joli…

Tout d’abord, pour jouer, il faut le mériter, car il faut monter soi-même – ou bien le faire faire à quelqu’un qu’on n’aime pas – le plateau de jeu. C’est original la première fois, amusant la seconde, et insupportable ensuite! Il semble néanmoins que le plateau reste solide et durable dans le temps, signe d’une bonne qualité de fabrication. Une fois monté, on peut jouer, chacun choisit son couleur, et lance le dé pour avancer d’autant de cases, et le premier qui parvient à délivrer la princesse gagne. C’est un jeu de l’oie avec une histoire, et ça c’est bien! Les petites tours, en buis du Jura, qui servent de pions, sont très sympas aussi.

Ensuite, ce jeu possède toutes les qualités et les défauts d’un jeu de l’oie traditionnel… Que du hasard et parfois, ça s’avère un peu long…

Les gros plus de celui-ci résident définitivement dans la qualité du matériel, la beauté des illustrations d’Hélène Chetaud, et le fait qu’il soit éco-conçu… Et notons aussi qu’il est disponible en violet et vert!

+++ Les Nains Géants chez Chamboultou: le reportage vidéo!

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>