Garçon !

Garçon ! Un café !
Garçon ! Une limonade et un jus d’orange !
Garçon ! Un croissant, un chocolat et un diabolo menthe !

Pfff, qu’est-ce que le travail de serveur doit être épuisant, tant physiquement que mentalement. Car mine de rien, il faut avoir une bonne mémoire pour se rappeler quel client à commander quoi.

Garçon va vous plonger dans ce monde infernal et insoupçonné des terrasses cafés bondées en plein été où les clients appellent le serveur toutes les 30 secondes.

Dans ce jeu, les joueurs prennent la place d’un garçon de café et vont devoir prendre les commandes des clients pour ensuite les servir, sans se tromper bien évidement.

Au début du jeu, on dispose sur la table, 5 cartes « commandes » faces visibles et 2 cartes « bonus ». Chacun leur tour, et à tour de rôle, les joueurs vont pouvoir prendre une commande, prendre une carte bonus ou servir une commande.
Lorsqu’ils choisissent de prendre une commande, les joueurs prennent la carte qui les intéressent, la mémorise et la place devant eux face cachée. Un joueur peut très bien choisir d’avoir plusieurs commandes devant lui avant de faire le service.
Lorsqu’ils pensent avaoir pris assez de commandes (ou qu’ils ont peur de les oublier) les joueurs peuvent alors servir les clients. Ils donnent pour cela leur(s) carte(s) « commandes » au joueur faisant office de maitre du jeu et doivent les réciter sans se tromper. POur chaque commande réussie, le joueur reçoit un nombre de point écrit sur la carte.

Les cartes bonus, quant à elles, viennent faciliter ou compliquer la vie d’un serveur. Elles peuvent permettre de garder une commande face visible devant eux (ce qui évite d’avoir à la mémoriser), de doubler les points d’une commande ou encore d’obliger un joueur à se défausser d’une de ses commandes.

La partie s’arrête lorsqu’un joueur a atteint le score prédéfini en début de partie.

Ce jeu est vraiment excellent car, en plus de faire énormément travailler la mémoire, l’ambiance qui se crée autour de la table est souvent bon enfant. Les joueurs étant tirailler entre l’envie de se géner entre eux pour se faire oublier les commandes et l’obligation de rester concentrer pour ne pas oublier ses propres commandes.
Il est toutefois déconseillé d’y jouer en fin de soirée ou lorsqu’on est fatigué car le cerveau est alors mis à rude épreuve.

1 réponse

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>