Le Secret De Monte-Cristo

Qui n’a pas lu Alexandre Dumas et qui n’a pas souffert les quatorze années d’emprisonnement de ce malheureux?… Et bien aucune importance, car ici l’idée sera de récupérer le maximum de trésors dans le Château D’If pour marquer le plus de points possibles et ainsi passer devant tous nos adversaires! Jusque là tout est très classique.

Dans la boite on trouve un plateau de jeu, des aventuriers de quatre couleurs différentes (une par joueur), des diamants de cinq couleurs différentes (symbolisant les cinq ressources à trouver dans les donjons du château), des cartes et des quarts de diamants aux cinq couleurs sus-mentionnées. On trouve aussi – et surtout – des billes de quatre couleurs différentes (une par joueur) et un action slide! Un?… Un action slide, oui messieurs-mesdames! Mais qu’est-ce donc que cette bestiole?! Un « glissement d’action »?… Presque, en effet!

Pour jouer, chacun choisit sa couleur et place son marqueur sur le zéro de la piste de score présente sur la plateau. Sur l’action slide sont représentés quatre items symbolisant les quatre phases d’un tour de jeu, que l’on effectue en boucle tout le long de la partie. Sur la rampe correspondant à chacun de ces items, sont disposées les billes des joueurs. La bille la plus en bas déterminera quel est le joueur qui sera « actif » pour cette action. Une fois jouée cette phase, il prendra sa bille et la disposera en haut d’une des trois autres rampes. Et ainsi de suite pour chaque tour de jeu. Les quatre phases sont les suivantes:
– piocher des cartes: le joueur actif choisit celle qu’il préfère et distribue les autres à sa guise aux autres joueurs. Sur les cartes figurent un certain nombre de sacs de couleurs (aux couleurs des cinq ressources) et d’aventuriers). Chaque joueur prend à Marseille le nombre d’aventuriers représenté sur la carte.
– Le joueur actif place jusqu’à trois de ses aventuriers dans le château, les autres un seul.
– Le joueur actif pioche quatre quarts de diamants au hasard et les dispose où il veut pour compléter les camemberts de diamants présents dans chacun des six donjons du château.
– Le joueur actif peut modifier les valeurs des ressources ou la position d’une de ses billes sur l’action slide.
Dès qu’un camembert de diamants est rempli (quatre diamants), on passe à une phase de récupération de trésors. C’est à dire que pour chacun des donjons du château, le joueur dont le nombre d’aventuriers est majoritaire peut voler des trésors, à la condition d’avoir suffisamment de sacs de la couleur des trésors qu’il veut. Les aventuriers voleurs retournent à Marseille. Chaque joueur compte les points gagnés selon la valeur de chacune des ressources à ce moment du jeu. Et ça continue… Et le premier joueur à avoir atteint 40 points gagne.
Notons qu’au moment de placer ses aventuriers dans le château, le joueur peut aussi choisir d’en placer un dans la zone « bonus » en haut du plateau, qui permet de marquer deux points, ou de piocher une carte qui servira de sac « bonus » à la couleur de son choix au moment du vol des trésors, ou de prendre trois aventuriers à Marseille, ou de placer deux aventuriers supplémentaires sur le plateau.

Ce Secret De Monte-Cristo est le premier jeu 100% Filosofia, qui a jusque là réédité pour le marché français des jeux – souvent très bons – allemands. Il leur fallait donc un quelque chose de différent et de ludiquement innovant et fonctionnel pour marquer le coup. C’est chose faite, car ce Monté-Cristo est assez complet. Le livret de règles est bref et rapide à lire, pour un jeu qui recèle pourtant de mécaniques diverses. Les quatre phases de jeu et l’importance du joueur actif pour chacune d’elles, mêlées à de nombreux paramètres tous imbriqués les uns aux autres, et particulièrement la gestion de ces joueurs actifs aux tours suivants, font au final qu’on a devant nous un jeu très simple, finalement assez rapide, au mécanisme très dense. Il faut tout le temps jouer en fonction du jeu des autres, de leurs évolutions, et de l’évolution du plateau. Le jeu est sympa à deux, mais prend toute sa complexité stratégique à quatre, où le moment des phases de décompte est réellement fatidique, et où la bataille est rude pour que nos aventuriers soient majoritaires dans les donjons qui nous intéressent. La multiplicité des paramètres font que le nombre de parties jouées agrémente considérablement nos stratégies et notre appréhension de la partie (ce qui ne signifie pas pour autant une victoire assurée!).

Le Secret de Monte Cristo a obtenu le Chamboultou d’Or au Festival Chamboultou 2011.

0 réponses
  1. Florent T.
    Florent T. says:

    Merci pour le beau jeu, Sylvain! Quand j’ai regardé Monté-Cristo la première fois, j’étais impatient et en même temps emprunt d’une certaine appréhension car je me méfie un tantinet des jeux buzzés! Et mon attachement à Filosofia aurait été déçu si ce jeu n’avait pas été à la hauteur de cette impatience! Donc lecture des règles très simple, rapide. Elles sont très courtes en regard de la richesse du jeu, et très bien rédigées (bien ouej Sophie, ai-je appris récemment). Le jeu est simple à mettre en place, le matériel de qualité, et même si les paramètres semblent trop nombreux pour comprendre vite le jeu, il n’en est rien. Car en effet, il y a de nombreux paramètres, mais qui sont tous très étroitement interconnectés et qui s’assimilent très vite. L’action slide est amusant et inédit sous cette forme, avec des billes. C’est là d’ailleurs la réelle innovation de ce jeu. Les parties sont courtes, aussi plaisantes à deux qu’à trois ou quatre, même si l’approche du jeu sera complètement différente. Un petit bémol, le plateau de jeu est un peu sombre et dans une pièce mal éclairée, on discernera mal les éléments graphiques de chacun des donjons… Mais j’ai aussi appris récemment qu’il y avait eu un hic lors des impressions, donc gageons que les prochains tirages ne connaîtront pas ce soucis…
    Bref, voilà, j’aime, et je prends toujours autant de plaisir à y jouer et y rejouer!

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>