MakaBana

MakaBana est un des deux jeux de ce cher François Haffner, l’autre étant Dalapapa. Et ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre!

MakaBana est un jeu Tilsit, présenté dans une boite très colorée, très vacances au  bord de la mer. Attention (mais pas non plus de grand danger!), car le jeu a été réédité début 2009 dans une boite plus petite, version que nous possédons chez Chamboultou. Bref, dans la boite, donc, un plateau de jeux, pleins de paillottes de toutes les couleurs, un tiki de chaque couleur, et des cartes principalement de trois types différents: terrain (sable, rochers, herbes ou océan), décor (poissons, fleurs et tatouages) et plage (Bikini, Coquito, Azzura et Biabolo). Chaque joueur possède chacune de ces cartes, et aussi deux cartes peinture. Chaque joueur possède aussi en début de partie un tiki et les paillottes de sa couleur.

Les quatre plages sont séparées sur les plateau de jeu par des petits chemin de terre. Et des emplacements pour les paillottes figurent un peu partout, certains collés côte à côte. Chaque emplacement peut recevoir une paillotte et correspond à une combinaison des trois critères (nom de la plage, type de décor et genre de terrain). A chaque tour de jeu, les joueurs choisissent une combinaison de leurs cartes, les dévoilent en partie, permettant ainsi à chacun de déceler des indices quant aux hypotéthiques emplacements où ils souhaitent construire. Chacun pose son tiki sur un emplacement, le pourissant ainsi si quelqu’un souhaitait s’y installer. Puis on finit de dévoiler nos cartes, et on construit notre paillotte sur l’emplacement choisi, si personne ne nous en a empêché. Un petit plus, on peut repeindre les paillottes des autres joueurs déjà en place! A la fin de la partie, il y a un système de décompte des points qui prend en compte le nombre de paillottes qu’on a construit, celles qui sont adjacentes, celles qui sont majoritaires sur une plage… Le moment du décompte n’est pas le plus funky quand on n’a pas quelques parties dans les jambes pour qu’il coule tout seul!

Il existe bien évidemment des variantes qui pimentent les parties, et ça c’est bien!

Bref, ce jeu est cool, assurément, comme peuvent l’être des vacances où on construit des paillotes (je m’égare, ce ne doit pas être cool du tout, ça!). Le matériel est sympa, coloré, ça donne envie. Le jeu est très simple à comprendre, et on rentre dedans facilement, mais mais mais… La règle ne laisse pas présager une telle simplicité. Elle est en effet d’une longueur et d’une complexité aptes à désarçonner le plus valeureux promoteur paillottilier de l’île! En résumé, un jeu qu’il faut découvrir avec quelqu’un pour expliquer les règles (hé, c’est exactement comme ça que ça se passe au Bar A Jeux Chamboultou!)…

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>