Mars

Si vous êtes fascinés par la planète Mars mais que Mars Attacks vous parait trop loufoque, que Total Recall est trop psychologique pour vous, et qu’en plus et surtout vous préférez jouer à un jeu plutôt que de regarder un film, ne bougez plus et découvrez MARS.

Mars est un jeu de gestion qui met les joueurs à la tête d’une colonie humaine arrivée sur la planète rouge dans l’unique but d’y imposer sa domination. Chaque joueur joue sa propre colonie et va devoir la développer le plus possible plus rapidement que ses adversaires.

Tout comme dans certains jeux vidéos, tels que Command & Conquer, le développement de la base sera soumis à de nombreuses contraintes qu’il sera impératif de respecter. Ainsi, chaque bâtiment construit consommera une unité d’énergie à chaque tour de jeu. Il faudra donc construire des centrales énergétiques pour les approvisionner au risque de les voir fermer. De même, pour être opérationnels, les bâtiments ont besoin d’ouvriers pour les faire tourner, il sera donc nécessaire d’amener ses colons sur leur lieux de travail pour tirer profit de toutes ses constructions.

Et pour construire de nouveaux bâtiments, il faut bien sûr des matières premières. Que ce soit du fer, de l’eau, de l’oxygène (on est sur Mars, pas sur Terre) ou autre, les joueurs devront soit exploiter les mines de leur colonies soit faire des échanges entre eux, avec la Terre ou au travers de contrats. Le jeu est fait de telle sorte que l’on est obligé de passer par les échanges, une très bonne idée pour créer des alliances plus ou moins passagères et pour faire monter la pression quand il nous manque juste ce qu’il faut pour progresser.

On voit donc que chaque bâtiment construit ouvre de nouvelles perspectives de développement. Partant d’une simple base, les joueurs peuvent décider d’orienter leur développement plutôt vers l’armée, la R&D ou les communications. Cependant, il sera nécessaire de développer tous ces aspects pour gagner et surtout pour se protéger des attaques que les adversaires seraient tentés de lancer.

Mais ce système de développement « en arbre de compétence » a un coût : la répétitivité. En effet, au fil des parties, les joueurs suivront plus ou moins toujours le même schéma de développement. Pour pallier ce problème, il aurait peut-être été judicieux de la part des créateurs de prévoir une colonie plus grande, ouvrant ainsi une réelle voie vers l’orientation de celle-ci (militaire, pacifique, technologique, etc …).

Malgré ce léger défaut, le jeu est plaisant et les mécanismes fonctionnent sans difficulté. Tout ce qui est à faire est rappelé sur une aide de jeu que chaque joueur a à ses côtés. Et contrairement à ce que peut laisser penser la taille du livret de règles et la quantité de matériel, le jeu est simple et dès la première partie on commence déjà à élaborer une stratégie.

Mars est un excellent « gros » jeu orienté « hardcore » mais qui se laisse très facilement dompté et qui, au final, peut plaire à un très large public.

3 réponses
  1. Redj19
    Redj19 says:

    C’ est un jeu , que j’ai apprécié il est assez simple des que nous avons fait un ou deux tours, nous étions prêt pour la conquéte de la planéte rouges.

    Mes avec les tours de jeu , ont ce rend compte des différentes suptilitées qui s’offre à nous. Vivement une partie à trois ou 4 joueurs et avec plus de point de victoire .

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>