Solitaire

Les jeux, souvent, c’est bien quand on est nombreux… Rares sont les jeux funkys à deux, quoique de plus en plus le sont désormais… Mais à un?… A part jouer devant son écran, comment peut-on jouer tout seul? Heureusement que le Solitaire porte bien son nom! Qui n’a jamais fait une partie du Solitaire posé sur la table du salon de l’oncle ou des amis quand on va rendre visite à ces derniers en week-end?…

Généralement en bois, le plateau représente une figure régulière faite de trous. Il existe plusieurs types de cette figures, la plus fréquente dans nos contrées (et celle disponible au Bar A Jeux Chamboultou) est la version européenne, mais il existe des formes « allemande », « asymétrique », « anglaise », « diamant » ou « triangulaire ». Toutes les cases sont remplies par des billes sauf une, généralement celle du milieu. Il peut y avoir des variantes et commencer par n’importe quelle bille au début.

Le joueur déplace des pièces sur le tablier dans le but de n’en avoir plus qu’une seule, de préférence placée au centre. Si la bille restante n’est pas au centre, les règles diffèrent, mais la partie n’est pas perdue pour autant. Pour supprimer des billes, il faut que deux billes soient adjacentes et suivies d’une case vide. La première bille saute par-dessus la seconde et rejoint la case vide. La seconde bille est alors retirée du tablier. Une bille ne peut sauter qu’horizontalement ou verticalement, et une seule à la fois, pas comme aux Dames!

C’est gentillet, et finalement très addictif, car qui n’a fait qu’une seule partie sans recommencer du fait de la frustration de n’y être pas arrivé?

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>