Articles

Top20 Chamboultou de l’été: Coeur De Dragon en tête!

Tadaam! Ben justement il est entré dans le classement, lui… En dernière position, mais juste avant d’être relégué au rang de ceux qui n’ont pas leurs noms ici… Bref! Tadaam! Le Top20 de l’été 2010, soit les jeux que les adhérents du Bar A Jeux Chamboultou ont préféré ces trois derniers mois… Et le moins qu’on puisse dire, peut-être est-ce dû à un effet Festival et une ribambelle de découvertes ludiques qui va avec, mais il y a eu du chamboulement par rapport au dernier classement! Neuf jeux font leur entrée! Et du coup, ben forcément, neuf autres en sortent… Place à la nouveauté, hein… Peut-être reviendront-ils?… D’ailleurs, certains – très – anciens sont de retour, comme du Pickomino ou du Quarto

Mais mais mais, avant de disséquer ce classement, découvrons-le!

  1. Cœur De Dragon [+1]
  2. Le Tango De Tarentule [E]
  3. Fauna [E]
  4. Dice Town [+11]
  5. Petits Meurtres Et Faits Divers [+4]
  6. Dixit [-5]
  7. Pit [=]
  8. Arriala [-3]
  9. Au Tableau [+2]
  10. Dobble [E]
  11. Rallyman [-1]
  12. GTP Compet [E]
  13. Keltis [-10]
  14. Pickomino [E]
  15. Mr Jack [-9]
  16. Caméléon [E]
  17. Quarto [E]
  18. Lemming Mafia [E]
  19. Time’s Up [-6]
  20. Tadaam [E]

Et oui, Cœur De Dragon détrône Dixit qui siégeait en roi depuis déjà plusieurs saisons. Un jeu simple et rapide pour deux joueurs devient le nouveau favori des adhérents du Bar A Jeux… Dans trois mois, donc, en décembre, vous aurez droit à un chouettos de tournoi Cœur De Dragon chez Chamboultou!

Dans les Coups De Cœur, c’est à dire ceux qui figureront pendant tout l’automne en page d’accueil de notre site, arrivent Le Tango De Tarentule, Fauna, Dice Town et Petits Meurtres Et Faits Divers. C’est donc toujours Filosofia l’éditeur le plus représenté! Bravo les amis trans-atlantiques!

Parmi les proches de Chamboultou, notons la présence de Dixit, bien qu’il ait chuté en sixième position… Arriala, le Chamboultou D’Argent du Festival 2010, perd quelques petites places dans le cœur des adhérents. Au Tableau, lui, a bénéficié du passage d’Antoine Riot! Rallyman, le Chamboultou D’Or et le Chamboultou Du Public du Festival 2010, reste en bonne position! GTP Compet entre dans les rangs. Le rapide Caméléon fait une petite entrée en seizième place. La venue de Blaise Muller a fait sans doute de nouveau entrer Quarto dans ce Top20!

Bref, que du nouveau! Et les quelques jeux sans chroniques sont des nouveaux arrivés dans la collection, donc ça va venir, patience est mère de sagesse à qui sait le plus qui peut sur les « i »…

Et en attendant le prochain Top20, celui de l’automne 2010, vous n’avez plus qu’à venir tester tout ça avec nous, dans votre Bar A Jeux corrèzien préféré! Et pourquoi pas plus tard que samedi soir, hein?…

Festival Chamboultou : double sacre pour Rallyman !

18 jeux candidataient pour la course au Prix Chamboultou. 18 jeux assidument testés par le jury, mais également par les visiteurs du Festival. Ainsi, comme en 2009, quatre prix ont été remis : le Chamboultou Du Public, les Chamboultou De Bronze, D’Argent et surtout le Chamboultou D’Or.

De gauche à droite: Jean-Christophe Bouvier, Thierry Chapeau, Jean-Louis Roubira et Serge Comba

Et c’est sous les applaudissements que Jean-Christophe Bouvier a reçu des mains de Jean-Louis Roubira (l’auteur de Dixit) le Chamboultou Du Public 2010 pour le jeu Rallyman, et il ne s’est pas arrêté là, puisque nous lui avons décerné le Chamboultou D’Or 2010 ! Notre invité d’honneur, Thierry Chapeau, l’auteur de Rök (Chamboultou D’Or 2009), lui a remis son trophée. Deux prix assurément mérités pour un jeu qui fait beaucoup parler de lui et qui est loin d’avoir fini sa route ! Toutes nos félicitations à ce monsieur !

Le Chamboultou D’Argent est revenu à Arriala, le jeu de Florian Fay. Serge Comba, l’éditeur, est donc monté sur scène recevoir ce prix.

Enfin, Regatta a reçu le Chamboultou De Bronze. Emmanuel Fille doit être heureux, lui qui était présent l’an dernier sur le Festival Chamboultou pour présenter La Petite Régate.

Bientôt plus de photos et un reportage vidéo sur votre site préféré ! Et bravo à tous les lauréats !

Arriala

Quelque chose qui manque un peu dans le paysage ludique, ce sont les jeux du terroir, le local bien de chez nous, comme une bonne Baccade! Et Arriala comble en partie ce manque. Le thème est clairement posé, il s’agit de la construction du canal de Garonne.

Dans la boite, un plateau de jeu, des ouvriers de couleurs différentes, des cartes, des barrages, des petits pions et des autres trucs… Sur le plateau est dessiné le canal, reliant les différentes villes du coin, et découpé en cases. Le matériel est très agréable, avec des illustrations sympas, pas consensuelles, très bédés.

A chaque tour chaque joueur dispose de cinq points d’action qu’il va utiliser comme bon lui semble. Il pourra réaliser des actions pour cinq points, en tout, sachant que par exemple piocher une carte en coûte deux, poser un ouvrier en coût trois, jouer une carte en coûte un… Le but du jeu est de terminer l’intégralité du canal. Dès que toutes les cases d’une portion de canal (délimitée par des villes ou des barrages posés par des joueurs) sont occupées par des ouvriers, le joueur qui a le plus d’ouvriers gagne des points. Et plus la portion est grande, plus il en gagne, évidemment! Tout un tas de petites actions permettent de rendre le jeu très complexe et intéressant, notamment en pouvant envoyer des ouvriers dans des champs pour ensuite les renvoyer sur une partie de canal… Ou encore tenter d’être majoritaire en fin de partie dans un champs afin d’empocher des points…

Au final, le jeu s’en sort très bien, même si la thématique n’est finalement qu’un prétexte (mais un très joli prétexte), elle sert très bien des tours de jeu qui s’avèrent être très fluides et bien dosés. Au fil de la partie, des techniques s’élaborent et chacun tente des méthodes et des voies différentes, qui peuvent finir par converger. Plus on joue, plus le jeu devient calculatoire et intéressant, car au fil des parties les nombreux paramètres s’assimilent pour ouvrir tout un tas de possibilités pour d’une partir construire sa victoire, et nuire aux autres, créant une bonne interaction entre les joueurs.